Foire aux questions


La programmation et le code...

L'initiation à la programmation aujourd'hui est inscrite dans les textes officiels, et ce dès le cycle 1. Omniprésent dans la vie de tous les jours et dans quasiment tous les secteurs d'activité, le "code" est un enjeu éducatif pour mieux mieux comprendre le monde d'aujourd'hui. Au delà de cet aspect, les compétences méthodologique que cette initiation permet sont larges à l'image de la démarche par essais-erreurs (j'écris un programme, ça ne fonctionne pas, j'ajuste, je teste, etc) qui entraîne les élèves à s'engager dans la tâche pour la réussir.

Les robots éducatifs, quels intérêts pour mes élèves ?

Les robots éducatifs ont largement investi les magasins de jouets : certains peuvent filmer, prendre des photos, voler, voguer, saisir un objet, rouler, changer de couleur. Dans notre projet, il ne s'agit pas de piloter le robot mais de le programmer pour lui faire réaliser des actions bien précises. L'élève doit ainsi faire le lien entre le programme qu'il écrit sur la tablette ou l'ordinateur et les actions du robot. Se faisant, l'élève convoque des données mathématiques (combien de temps le drone doit rouler à 100% de sa vitesse pour parcourir 3 mètres ?), doit verbaliser le défi pour bien le comprendre, échanger avec ses camarades pour corriger son programme ou manipuler le robot. Il est également possible de réaliser les défis débranchés, sans matériel numérique.

Quand et où mettre en place un atelier #déficoding ?

Cours de sciences, de technologie, "club" de la pause méridienne, EPI, FabLab d'établissement, de nombreux espaces s'ouvrent pour lancer un atelier, notamment avec l'introduction de l'initiation à la programmation dans les nouveaux programmes. Une simple salle de classe suffit pour mettre en place un atelier mais un gymnase peut également convenir. Une hauteur minimum de plafond est nécessaire si vous utilisez un robot volant.

C'est compliqué la programmation ?

Quand on parle de programmation, nous parlons d'initiation. Nous ne rentrons pas dans un langage de programmation à proprement parler et les élèves "codent" par blocs. Chaque bloc définit une action ou un paramètre faisant évoluer le personnage, le robot ou le drone. Plutôt simple, non ?!

Quelle app utiliser ? Pour quel niveau ?

Aujourd'hui, de nombreuses apps existent pour programmer un robot. Il n'est pas évident d'en conseiller une spécifiquement, d'autant plus que l'offre évolue régulièrement. Si Scratch apparaît en exemple dans les programmes, il peut être intéressant de découvrir d'autres plateformes, notamment lorsqu'il s'agit de programmer des robots. N'hésitez pas à demander conseil via Twitter, de nombreux enseignants partagent leurs usages !

Scratch

Tickle

Tynker

Swift Playground


Twitter avec les élèves, c'est obligatoire ?

Non, vous pouvez très bien relever les #déficoding uniquement à l'aide de ce site. Mais plus on est de fous et plus on rit. Notre démarche est collaborative et l'idée force de #déficoding est de partager les réussites des élèves. Lorsque ces derniers savent qu'ils sont "suivis", c'est pour eux une source de motivation. C'est aussi un moyen pour l'enseignant d'échanger avec d'autres collègues de tous horizons.

#déficoding, c'est qui ?

Paola Sanchez

Nicolas Olivier

Julien Tixier 

Matthieu Dejean

Yann Poirson


Pourquoi ce site ?

Nous sommes tous des enseignants (à différents niveaux et dans différentes disciplines), bénévoles et qui aimons la programmation. Notre but est d'aborder la robotique et la programmation en classe au travers de projets interdisciplinaires. Cette approche nous semble être une vraie source de motivation pour les élèves. C'est pourquoi nous partageons cette passion, à travers ce site et les défis/activités pédagogiques proposé.e.s ! S'il vous reste des questions, envoyez-nous un petit mail !